Festival de Qoyllur Rit’i

Qoyllur Rit’i, le plus grand festival des Andes

Ce festival est considéré comme le plus important pèlerinage catholique des Andes! Chaque année, aux environs de mai ou juin, près de 100 000 personnes se rassemblent à 4700 mètres d’altitude dans la région de Cusco, au Pérou, pour prier le «Seigneur de Qoyllur Rit’i». Des milliers de danseurs et de musiciens se produisent et célèbrent des croyances religieuses catholiques, incas et autres pendant plus d’une semaine et plus particulièrement pendant trois ou quatre jours vraiment importants. Ils viennent surtout pour célébrer les étoiles, honorer Jésus-Christ et un glacier considéré comme sacré.

Je suis allé deux fois à ce festival et cette fois-ci, j’avais un appareil photo approprié et j’ai voulu garder une trace de cet événement extraordinaire. Mais avant de vous en dire plus, j’estime qu’il est important de situer cet événement dans son environnement et de vous raconter les véritables circonstances de ma présence dans la région. En fait, je n’étais pas là initialement pour le festival mais pour guider un couple de français (Bruno et Julie) dans la montagne de l’Ausangate. J’étais donc là pour le travail.

Avant d’aller au Qoyllur Rit’i, nous avions déjà passé quatre jours ensemble à faire un trek autour de la montagne la plus sacrée de la région de Cusco. C’est pourquoi nous n’avons eu que deux jours à consacrer au festival en lui-même, situé seulement à quelques kilomètres. Cela dit, faire ce trek juste avant a véritablement enrichi l’aventure, nous a donné un aperçu complet de la région et de ses habitants, et nous avons eu le sentiment d’avoir fait un pèlerinage de 4 jours pour arriver à cet événement. C’était comme une ultime récompense à nos efforts ! C’est donc quelque chose que je recommande à tout le monde, et ce d’autant plus que les paysages que vous verrez sur le chemin sont à couper le souffle.

Alors, voici à présent l’histoire de ces 6 jours ! Ce trek étant long et vous conduisant chaque jour à travers des paysages incroyables, j’ai choisi de vous montrer quelques photos de mes endroits préférés et des gens qui y vivent afin que vous puissiez avoir un aperçu de cette magnifique région qu’est l’Ausangate.

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Cet homme se nomme Hostino et est un de mes amis. Chaque fois que je passe près de la célèbre montagne arc-en-ciel (Rainbow Mountain), dans les Andes de Cusco, je le retrouve en train de vendre du mate de coca et des collations pour les randonneurs. Ce jour-là, nous avons bien discuté et il m’a posé des questions sur la France et sur nos montagnes. Il était heureux de savoir qu’elles ne sont pas aussi grandes que les siennes.

Je trouve cette image très appropriée pour débuter cet article car elle rend bien compte des montagnes qui entourent l’Ausangate et de l’environnement qui sert de cadre au festival de Qoyllur Rit’i. Hostino est aussi un exemple typique des quechuas qui vivent dans cette région et est donc vraiment représentatif de la population locale…

Quoi qu’il en soit, pour pouvoir le rencontrer, il ne faut pas moins de deux jours de marche après le départ du trek classique de l’Ausangate, deux jours au cours desquels s’offrent à vous ces extraordinaires lagons et montagnes colorées…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Ces montagnes sont encore plus belles quand la lumière et les ombres sont de la partie… Quel paysage!

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

C’est l’une des nombreuses lagunes que vous pouvez voir pendant ce trek et c’est de loin l’une de mes préférés. On ne voit pas des montagnes rouges tous les jours, alors quand elles sont parfaitement reflétées, quel spectacle! Cette lagune est à seulement une demi-heure de la célèbre Rainbow Mountain que vous pouvez voir maintenant…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Julie, la femme du couple que je guidais, profitait simplement du soleil qui a finalement illuminé la montagne pour révéler toutes ses couleurs surréalistes! Nous étions à 5035 mètres d’altitude exactement après 2 jours de randonnée et 2 cols de plus de 5 000 mètres…
Cette montagne est si spéciale, les couleurs sont si vives… que même par mauvais temps, vous pouvez toujours en profiter. Voyez ci-dessous ce que je veux dire…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Mais ce n’est pas tout! Voici une autre montagne incroyable et colorée, au col de Palomani (5100 m), où trois petites vigognes se reposaient au sommet. Elles ne sont pas faciles à voir, donc cela donne une bonne idée de la taille de cette montagne. Nous sommes venus ici lors de notre troisième jour de trek et nous avions encore beaucoup à découvrir.

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Comme ce magnifique panorama que nous avons vu le quatrième jour depuis une crête haute de 4935 mètres. Le paysage parle de lui-même et est un lieu idéal pour s’abandonner à la contemplation…

 

Agence de voyage locale au Pérou, Agence de voyage francophone au Pérou, Agence de trek au Pérou

 

Ou des scènes de la vie rurale comme celles auxquelles nous avons assisté, ce jour-là, dans le village de Pacchanta…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Cependant, découvrir ces merveilleux endroits ne se fait pas sans effort et se mérite. Il faut en effet marcher au moins 6 à 8 heures par jour, être bien acclimaté à l’altitude et supporter le manque constant d’oxygène pour pouvoir franchir les cols. De plus, dormir à de telles altitudes est loin d’être évident, même si on est bien fatigué. Non seulement il fait froid, les températures descendent toujours en dessous de 0°C après 19 heures, mais en plus votre sommeil est fréquemment interrompu la nuit, à cause du manque d’oxygène. Il est donc important voire indispensable de passer suffisamment de temps en altitude quelques jours avant de tenter une telle randonnée.

Heureusement, même si les nuits peuvent être difficiles, vous êtes souvent récompensé par des bivouacs incroyables et des nuits étoilées…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Quoi qu’il en soit, nous ferons plus tard un article consacré uniquement au trek de l’Ausangate, alors passons maintenant au festival Qoyllur Rit’i !

Après 4 jours dans les montagnes et environ 80 km de marche, nous avons pris un taxi de Tinki à Mahuayani et atteint le centre de la fête en 20 minutes à peine de voiture et 9 km de marche, toujours en altitude mais au milieu cette fois-ci de centaines de pèlerins et de chevaux. La montée s’est révélée être plus difficile que prévu, notamment à cause de la foule et de la poussière en suspension dans l’air. Impossible de respirer normalement !

L’atmosphère, quant à elle, était déjà bien particulière… Beaucoup de gens jouaient de la musique ou priaient au pied des nombreuses croix placées le long du chemin, des personnes traversaient des rivières et transportaient de gros sacs sur le dos… etc. C’était déjà impressionnant et j’avais hâte d’atteindre le centre…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Nous avons vécu notre arrivée à 4700 mètres d’altitude avec tous les pèlerins comme une vraie récompense. Après avoir choisi un endroit où camper, nous nous sommes bien reposés. Puis nous avons ensuite discuté de ce que nous allions faire. De la tente, nous pouvions voir le glacier sacré vers lequel les gens semblaient se diriger. Comme nous avions du temps à tuer et qu’il n’y avait pas encore beaucoup de monde au festival, nous avons pensé que ce serait une bonne idée de monter jusqu’au glacier et de revenir à la nuit lorsque la majorité des pèlerins seraient arrivés.

Il nous a fallu encore une heure de marche pour atteindre 5000 mètres d’altitude, mais là, quelle belle surprise !

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Le glacier est immense et possède un magnifique lagon turquoise à ses pieds. Bruno et Julie étaient ravis et ont entrepris d’explorer les lieux pendant que je prenais des photos…

Ensuite, nous avons grimpé sur le glacier et essayé d’aller aussi haut que possible sans crampons. C’était vraiment sympa mais, le soleil passant derrière les montagnes, il était déjà temps de redescendre pour, une fois la nuit tombée, profiter du festival avec tous ses danseurs vêtus de costumes traditionnels et accompagnés de groupes de musiciens…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Ce groupe est sans conteste celui qui a tout de suite attiré mon attention ! Comment est-il possible de voir, si haut dans la montagne, des gens venant de la jungle ? Je vous rappelle que nous sommes à environ 4800 mètres d’altitude où les températures nocturnes atteignent les -10°C ! Leur danse était tellement belle à voir et si élaborée ! A la fin, ils se sont tous agenouillés et ont prié lors d’une messe donnée dans une minuscule chapelle.

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Je savais qu’ils avaient mis deux jours entiers pour venir de la forêt amazonienne, de la partie basse de la région de Cusco ; ce qui témoigne d’une part de leur dévotion envers le Seigneur de Qoyllur Rit’i et, d’autre part de l’importance que revêt ce pèlerinage pour eux.

Puis j’ai décidé de quitter la chapelle pour l’église principale où j’ai pu découvrir de nombreux costumes traditionnels, à la fois si beaux et si amusants. Ce festival est de toute évidence une expérience riche en folklore…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Voici un autre exemple de costumes que nous avons vus ce soir-là à l’entrée de l’église.

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Il était temps d’aller me coucher et de bien me reposer pour le lendemain car j’avais l’intention de me lever à 5 heures du matin pour prendre des photos au lever du jour. La nuit s’annonçait froide… très froide… (-14°C) !

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Et voilà notre deuxième et dernier jour au festival Qoyllur Rit’i. Dès que je me suis réveillé, j’ai été surpris par le nombre de tentes qui n’étaient pas là la veille. Un nombre impressionnant de personnes était arrivées pendant la nuit ! La journée promettait d’être dense et intéressante et j’étais plein d’enthousiasme à l’idée de voir et de photographier tout ce qui se passerait autour de moi !

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

L’endroit était bondé à présent, grouillait de tentes et de gens. La lueur et la chaleur des premiers rayons du soleil étaient bien agréables après une nuit aussi froide ! Heureusement pour moi, j’avais deux sacs de couchage. Un pour 0°C et l’autre pour  -8°C. C’était une bonne idée ! Cependant, même si j’avais eu assez chaud dans ma tente, je n’avais pas très bien dormi à cause du bruit constant de la nuit. En fait, le festival ne s’arrête jamais et les gens y viennent et le quittent à tout moment. Mais dans de telles occasions, peu importe que vous soyez fatigué ou non. Vous sentez l’énergie du lieu et cela vous donne suffisamment de motivation pour vous lever tôt et aller photographier.

J’ai particulièrement apprécié voir les scènes ordinaires de ce festival avec cette lumière du matin. Les gens qui cuisinaient et prenaient leur petit-déjeuner, par exemple, à l’image de cette jeune femme…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Ou encore ceux qui marchaient et s’adonnaient à leurs activités quotidiennes habituelles. J’ai eu la chance d’assister à un beau moment qui, pour moi, résume très bien le festival et son atmosphère. C’est une photo dont je suis vraiment fier…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Et le festival a poursuivi ses festivités et célébrations rituelles. Les gens se rassemblaient, vêtus de costumes traditionnels que nous n’avions pas vus auparavant, et ils dansaient, dansaient, jouaient de la musique et priaient…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Je suis retourné à la petite chapelle où je m’étais rendu la veille et je suis resté environ deux heures à regarder les gens y venir et danser. Mais j’ai aussi observé les spectateurs !

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Les danseurs, quant à eux, étaient vraiment tous intéressants à regarder. Voici certains de mes groupes préférés aux danses très élaborées…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Au tour des femmes à présent de faire valoir leur talent…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Voilà ! Le temps était à présent venu de revenir à Cusco et de quitter cet endroit incroyable. Nous avons encore eu le plaisir de descendre pendant environ deux heures, puis nous avons pris un bus pour trois heures et demie de trajet entre Mahuayani et Cusco.

Voici la dernière scène que nous avons vue au centre du festival…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Et encore un intense trafic de chevaux lors de la descente…

 

Festival de Qoylluriti, pérou, voyage au pérou, trek au pérou, culture, cuzco, ausangate, trek de l'ausangate

 

Que dire de plus à présent ? Si ce n’est que j’aimerais bien pouvoir y revenir et y rester si possible plus de jours. C’est vraiment une expérience unique, hors du commun et hors du temps, à la fois figée dans son majestueux décor et ses traditions et chaque année renouvelée et différente. Et pour l’amateur de photographie que je suis, quelle richesse ! La beauté des paysages et des gens, les jeux et contrastes de lumière, l’intensité et la multitude des couleurs, des mouvements, des postures, l’atmosphère à la fois festive et mystique qui règne en ces lieux… sont des sources d’émotions incroyables à saisir et à immortaliser.

Il y a notamment un moment spécial pendant le festival auquel j’aimerais assister. C’est la descente de la croix du glacier sacré. Des centaines de pèlerins y montent la nuit et attendent le lever du soleil pour transporter cette croix et la ramener au centre de la célébration. Ce doit être un moment très intense et très particulier à vivre.

Quoi qu’il en soit, Izabela et moi-même prévoyons d’y retourner en 2020. Donc, si vous avez envie de connaître et de vivre cette incroyable manifestation culturelle au Pérou cette année, n’hésitez pas à nous contacter et nous nous chargerons de tout organiser. Nous disposons de tout le matériel de camping nécessaire à une telle expédition, ainsi que de l’équipe de cuisiniers, de porteurs, etc., qui nous accompagnera et nous aidera toujours tout au long de ce voyage !

Nous espérons que vous avez apprécié cet article, ou tout du moins les photos !

Et si cela vous a plu, nous serions très heureux de vous voir le partager avec vos amis ! Merci !

 

ALLEZ VOIR LE BLOG DE VOYAGE PHOTO DES FONDATEURS D’ALPINCA : www.baikara.net

 

 

%d bloggers like this: